A la découverte du monde …

Bonjour à tous, j’ai trois ans ce matin … et vous me demandez quel est mon espace personnel d’apprentissage ! Je vais vous le présenter en partant des différents domaines d’études du moment …

1 – moi

Et oui ! A trois ans, on se découvre ! Actuellement, je fais un gros travail sur la propreté : j’essaye de ne pas trop repousser le moment où je vais aux toilettes alors que je suis absorbé dans un jeu. Dans le langage adulte, ça s’appelle lutter contre la procrastination ! Et pour ce MOOC, je dois aussi apprendre à gérer mon temps pour ne pas me laisser déborder … C’est un apprentissage compliqué, qui est perpétuellement remis en question …

On n’a pas assez d’une vie pour se découvrir, et cette quête va un peu plus loin que la lutte contre la procrastination;-).

2 – les autres

Prendre du temps pour rencontrer les autres, discuter, échanger, …

Pour tout cela, j’ai deux blog pour présenter mes idées (ici et prodageo), mon point de vue et je prend le temps de lire les idées des autres (qu’ils présentent sur leur espace à eux). La première partie du travail consiste donc à repérer les personnes et pour ça, j’utilise beaucoup twitter. Je me suis abonné à de nombreux blogs par l’intermédiaire de leur flux RSS. et ensuite, je lis, je lis, je lis et parfois je réagis…

3 – le monde

C’est formidable d’explorer de nouveaux mondes. Et là, c’est la sérendipité qui me guide… J’emmagasine mes découvertes dans Diigo, je les rumine, les assimile et les repartage sur un blog …

Voilà ci-dessous un schéma que j’avais fait l’année dernière pour présenter ma vision de l’espace personnel d’apprentissage de nos élèves/étudiants…

Espace personnel d’apprentissage

4 – réflexion sur la recherche sur internet

Dominique Cardon a fait des recherches assez intéressantes sur les métriques de classement des informations sur internet, en clair, les qualités que l’on recherche et les critères de choix dans notre politique de recherche. Pour résumer et faire simple :

  • La première qualité d’une information sur twitter est sa fraîcheur.
  • Si on fait des recherches d’information sur les réseaux sociaux, on va chercher des informations validées par nos réseaux, nos amis, des personnes en qui l’on a confiance : c’est l’affinité que l’on porte aux personnes qui nous sert de filtre.
  • Si l’on recherche sur Google, on fait confiance à l’algorithme de Google (le Page Rank) pour trouver l’information dont on a besoin
  • Si vous utilisez Google Scholar, c’est pour avoir des résultats de la recherche dans le domaine : vous faîtes donc confiance à la communauté scientifique …
  • Si l’on recherche sur les outils de social bookmarking, on va faire confiance aux internautes, sans avoir vraiment de repère fiable.

Toutes ces méthodes de recherche peuvent se justifier. Il me paraît important d’avoir conscience des valeurs que l’on met en jeu lorsque l’on lance une recherche …

Pour aller un peu plus loin sur le idées de D. Cardon

3 thoughts on “A la découverte du monde …

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s