Tag Archives: rencontre

Le bilan du gamin …

J’ai 20 ans ce soir ! c’est la fin d’une époque, le début d’une autre, et la transition se fait insensiblement … Le MOOC finit, mais il continue quand même un peu …

C’est le moment de tirer un bilan de cette expérience : Vaste programme !!!

Alors, qu’est-ce que j’ai appris ? Appris n’est pas forcément le bon terme. Je parlerais plus de re-découverte.  Bon, alors je reprend : “qu’est-ce que j’ai re-découvert ?”

L’ouverture et l’animation d’un blog était déjà connus, par contre j’ai trouvé très amusant l’expérience de grandir de 20 ans en 10 semaines, et ça a aussi bien amusé mes enfants qui ont suivi mes pérégrinations MOOCquesques …

Les activités en groupe, sans organisation à priori, ont aussi apporté un dynamisme phénoménal. J’ai pris beaucoup de plaisir à interagir, découvrir, échanger, me dévoiler (un peu : je garde ma pudeur d’adulescent, hein !) avec des personnes dynamiques, enthousiastes et inconnues au début du MOOC.

Tout cela m’a permis de sentir et redécouvrir à quel point le plaisir est un moteur pour avancer et persévérer. Comme dit le proverbe : “Plaisir non partagé n’est plaisir qu’à moitié !”

Le travail collaboratif sur les pads puis sur la capitalisation, le repérage des compétences mises en œuvre et l’après ITyPA a été l’occasion de vivre une première vraie expérience grandeur réelle de la collaboration. C’est magique de voir le groupe s’organiser sans feuille de route, planning, ni chef de projet. “Et pourtant … ça tourne !” comme dirait Galilée …

Je l’ai déjà dit dans plusieurs articles mais je crois que l’élément qui m’a le plus marqué dans ce MOOC est la bienveillance que nous avons pu y trouver.  Cette ambiance ouverte, accueillante et constructive est, à mon avis, le terreau d’un bon apprentissage … Là, je suis obligé de citer Christine, notre grande prêtresse du jardinage “Trouver le juste milieu entre la jungle et le jardin à la française, belle ambition pour les Moocs”.

Enfin, je ne résiste pas à citer N. Armstrong pour finir (avec une traduction libre : j’ai encore quelques progrès à faire en anglais …) “#ITyPA pour l’apprenant, un grand pas pour l’apprenance”.

Je n’ai pas du tout suivi les questions de B. Devauchelle mais j’aime pas les cadres trop formels, c’est peut-être pour ça que j’étais si bien dans ce MOOC 😉

Merci à vous tous, animateurs, participants, discrets ou moins discrets … On a bien appris ensemble, mais ça n’est qu’un début, j’ai encore la vie devant moi !

Advertisements

Moi et ma bande …

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, je voudrai vous parler de ma bande !

Some of the group CC-By Gene Hunt

D’abord, dans ma bande, on n’est pas très nombreux : 4 ou 5 ! Et on se retrouve une fois par semaine. Comme on est loin les uns des autres, on ne peut pas se retrouver dans la cage d’escalier (pour faire des tags), alors on se donne rendez-vous, une fois par semaine, à des Hangoûter (et on parle des pads). Et en fait, ça fait du bien de se retrouver comme ça, pour échanger, partager, se ressourcer … et puis c’est super dynamisant ! Ca donne du punch ! D’ailleurs, je crois qu’on fait chacun tout notre possible pour ne pas rater notre Hangoûter ! On vient chacun avec ses attentes, ses motivations, on échange sur nos questionnements, nos projets, nos découvertes …Ça nous permet de nous poser un peu, de souffler : c’est un peu notre petit coin à nous, notre île au milieu de l’océan. Marcel et Christophe, dans leur causerie, diraient qu’on passe du réseau au groupe.

En fait, si je vous dis tout ça, c’est parce que je trouve que c’est tellement bon d’avoir sa bande à soi, que je voudrai vous inciter à vivre ça ! A prendre le taureau par les cornes et vous bouger pour inviter vos proches du MOOC à passer un moment ensemble. Cela vous permet de rompre l’isolement et c’est une priorité dans une formation à distance. Si vous avez peur de ne pas être à l’aise avec les Hangout, vous pouvez utiliser Skype (mais c’est moins sympa parce que très vite, dès qu’on est un peu nombreux, on n’a plus l’image) ou passer un moment sur twitter ensemble ou n’importe quel outil synchrone (mais c’est encore moins sympa parce qu’on a plus la voix). A ce sujet, en parcourant les pads ITyPA, j’ai constaté que certains se donnent rendez-vous pour construire ensemble un document. D’après leurs dire – et je les crois volontiers – c’est sympa et motivant. Alors pourquoi ne pas tenter l’expérience …

Maintenant, je peux aussi vous donner une argumentation pédagogique !

Il est impensable que nos 4 z’amis entretiennent une relation personnelle avec chaque participant comme on pourrait l’envisager dans une formation à distance plus ‘classique’ ( la relation enseignant – apprenant du tétraèdre pédagogique). Le seul palliatif que l’on puisse trouver doit venir du groupe. Il nous incombe donc, à chacun, d’être les tuteurs de nos voisins …

En fait, je vous propose juste de vous donner rendez-vous pour passer un moment avec quelques personnes, que vous croisez par blog, scoop.it! ou forum interposé pour se connaître un peu mieux et créer un peu de complicité, voire d’intimité. Ça serait la fête des voisins du MOOC !

Je vous vois déjà prêt à me dire : “C’est bien beau ton truc mais c’est un peu utopique, non ?” Eh bien, moi, je m’en moque de votre discours de rabat-joie !  J’ai treize ans, je rentre dans l’adolescence et j’aime bien avoir des rêves … Alors, décrochez vos tweets, envoyez vos messages et invitez vos voisins !

PS : si vous êtes comme ma mère, vous allez me rappeler qu’on dit “Ma bande et moi …”, mais mon titre, je le garde : j’aime bien son côté nombrilo-centré !

C’est quand qu’on goûte ?

C’était hier !

On s’est fait un super HanGouter avec @audece (Audece’s way), @brigittefriang (eudia et je fais le ménage dans ma vie), @laurence_972 (Itypalie) et @VLenne (ITyPA…pillon). C’était bien sympa ! On a parlé de tout et de rien et en fait, on a quand même abordé quelques sujets importants …

1 – L’enthousiasme

On appelle cela comme on veut : la bonne humeur, l’esprit positif, … Ça me paraît quand même super important, quelle que soit l’activité que l’on mène. Je pense que c’est spécialement important quand on est en formation (que l’on soit formateur ou participant) pour favoriser une dynamique constructive. Je milite depuis longtemps pour une pédagogie de la bonne humeur … Cela ne se limite pas au monde de la formation, la convivialité est aussi un atout managérial (c’est vrai, il y a une différence entre enthousiasme et convivialité, mais c’est quand même dans la même mouvance …)

2 – Se rencontrer en vrai

Ça fait du bien ! mettre un visage et une voix derrière un blog, ça aussi, ça participe à la dynamique : on se dévoile autrement qu’à travers un blog ou quelques tweets … C’est moins canalisé, plus ouvert, avec des interactions faciles. Ca rejoint ce que propose Luc Legay pour construire une communauté

3 – Les outils

Bien sûr, on a parlé des outils. Ceux qu’on utilise, ceux qu’on utilise moins. La différence entre Netvibes (agrégateur de flux) et Diigo (partage de signets). On a aussi beaucoup parlé de cartes mentales, mind maps, concept maps, et en fait, plutôt que d’utiliser un logiciel tout fait, je préfère utiliser un outil de dessin en ligne (Cacoo) qui donne plus de liberté pour le rendu graphique. En plus, pour ceux que ça intéresse, il permet de travailler en mode collaboratif …. je l’utilise pas mal avec mes étudiants.

4 – Le droit d’auteur

Entre Scoop.It! et la possibilité de reblog offerte par worpress, il peut y avoir confusion entre l’auteur et le découvreur/promoteur. C’est vrai que ça peut être un peu flou… Il me semble que cette question de droit d’auteur est très importante et pour aider à y réfléchir, voici une présentation qui me paraît complète et pertinente.

On peut se poser des questions sur les conditions générales d’utilisation des différents outils que nous utilisons régulièrement et qui évoluent régulièrement aussi …

Une question importante à clarifier est le choix de la licence utilisée pour nos publications … Par exemple, ce blog est sous la licence CC-BY. Et vous, quelle licence utilisez-vous ?